Informations

Informations

 
 

Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) :  Retrouvez toutes les réponses officielles aux questions que vous vous posez sur ce qu’est le Coronavirus COVID-19, les recommandations pour votre santé et les mesures de lutte contre la propagation du virus

Vous vous posez des questions ? Retrouvez toutes les informations sur les sites internet
Site du Gouvernement
Site de l'ARS Normandie
Site du Ministère de l’Éducation Nationale
Site de l'académie de Normandie
Site du Ministère de la santé
Informations pour les professionnels de santé
Santé Publique France : point épidémiologique
Page dédiée sur le site du gouvernement : Informations pour les professionnels de santé, les voyageurs, foire aux questions (FAQ)
 
               Un numéro vert du gouvernement répond en permanence à vos questions, 24h/24 et 7j/7 :
 
                                                                                                0 800 130 000
  

                        
Attention, la plateforme téléphonique n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux, si vous présentez des signes d’infections respiratoires (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) dans les 14 jours suivant votre d’une zone à risque il faut contacter le 15.


Communication du 3 avril 2020

Informations sur la garde des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire

Les enfants des personnels mobilisés dans la lutte contre le virus et sans autre solution de garde peuvent être accueillis dans les écoles et les collèges de la Seine-Maritime depuis lundi 16 mars 2020.

Ils sont encadrés par des personnels de l’Éducation nationale volontaires, par groupe de 10 enfants maximum, dans le strict respect des gestes barrières.

Si l’enfant n’a pas encore été accueilli, les parents doivent se signaler au moins 24h à l’avance auprès de la circonscription du 1er degré pour les écoles (contacts en PJ) ou auprès du collège habituel.

Les parents qui relèvent de la liste des professionnels mobilisés (liste officielle) fourniront un document justifiant leur activité professionnelle (attestation de l’employeur, carte professionnelle, feuille de paie…) ainsi qu’une déclaration sur l’honneur indiquant qu’ils ne disposent d’aucun autre moyen de garde.

Plus d’informations sur le site de la direction des services départementaux de l'Éducation nationale de la Seine-Maritime.

Liste des établissements scolaires publics qui accueillent les enfants des personnels mobilisés - Semaine du 6 au 10 avril 2020

Carte des écoles d'accueil des personnels mobilisés - Semaine du 6 au 10 avril 2020


Report des épreuves du code de la route et du permis de conduire

À la suite des décisions du Premier ministre le 14 mars et celles du Président de la République le 16 mars pour lutter contre la propagation du Coronavirus, l'activité des inspecteurs du permis de conduire a été interrompue le lundi 16 mars, pour une durée indéterminée. Cela entraîne par conséquent le report des épreuves de l'examen pratique du permis de conduire. De même, les épreuves de l'examen théorique général et de l'examen théorique « moto » (« le code ») sont interrompues jusqu'à nouvel ordre. Pendant cette période de confinement, la Sécurité routière invite les candidats aux permis de conduire à se rendre sur son site internet pour réviser leur examen. Contactez votre école de conduite pour vous guider dans vos révisions.


Face au coronavirus, les règles funéraires évoluent

Soins funéraires, toilette mortuaire, présentation du corps, mise en bière... Les règles ont évolué depuis le début de l'épidémie.

Un décret paru au Journal officiel le 2 avril 2020 précise les dernières dispositions.


Communication du 2 avril 2020

Contrôle technique : un délai supplémentaire de trois mois suite au confinement

En raison de la crise sanitaire, un délai de 3 mois supplémentaires est accordé pour réaliser le contrôle technique de votre voiture. Cette disposition s'applique aussi aux délais prévus pour faire la contre-visite du véhicule. Les centres de contrôle technique restent ouverts mais ce délai permet de limiter les risques d'exposition au Coronavirus.

En savoir plus

Décret relatif au contrôle technique de véhicules lourds et des véhicules destinés au transport en commun de personnes.

Communiqué de presse : L’Agence régionale de santé de Normandie met en place un dispositif gratuit de mise en relation des hôpitaux et des professionnels de  santé : www.renfort-covid.fr


Communication du 31 mars 2020

Un nouvel arrêté préfectoral interdit, jusqu’au 15 avril, l’accès aux plages, chemins, sentiers, espaces dunaires, forêts et parcs situés sur le littoral du département de la Seine-Maritime pour toute la population à l’exception d’une pratique sportive strictement individuelle pour les riverains immédiats. Cette dérogation valant également pour les professionnels de la mer et des ports pour les stricts besoins de leur activité.

Arrêté du 30 mars 2020 portant interdiction d’accès aux espaces côtiers du littoral du département de la Seine-Maritime jusqu’au 15 avril 2020

L’arrêté en date du 20 mars 2020 est abrogé.


COVID 19 – Des dispositifs mis en place en faveur des personnes les plus démunies

Les services de l’État s’organisent pour mettre à l’abri les plus démunis, dans le cadre du plan d’action national mis en place par le Ministre chargé du logement M. Julien Denormandie et doté d’une enveloppe d’urgence de 50 M€.

Depuis le début de la crise liée à l’épidémie de Coronavirus, les services de l’État ont travaillé en Seine-Maritime avec l’ensemble des acteurs intervenant dans les dispositifs de prise en charge et d’hébergement des publics les plus précaires. Cette mobilisation collective a permis la mise en place de l’organisation suivante :

- Des places d’hébergement supplémentaires

- La création d’un centre d’hébergement spécialisé

- La distribution de denrées alimentaires

- Une veille sociale et des équipes sanitaires mobiles pour les personnes à la rue

Pour plus d'informations : Récapitulatif des dispositifs  mis en place en faveur des personnes les plus démunies

 


  

L’aide alimentaire en Seine-Maritime :

Retrouvez les modalités et horaires de distribution de l’aide alimentaire par villes et zones de distribution :

Tableau de recensement de l'aide alimentaire dans le département de la Seine-Maritime pendant la période épidémique.

  


Communication du 27 mars 2020

Communiqué du Secrétariat d'État auprès du Premier ministre chargé des Personnes handicapées : Ordonnances relatives aux personnes handicapées et aux ESMS


Communication du 24 mars 2020

Entrée en vigueur de nouvelles mesures :

Loi d'urgence du 23 mars 2020 pour faire face à l'épidémie de Covid-19

Arrêté du 23 mars 2020 prescrivant les mesures d’organisation et de fonctionnement du système de santé pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Décret du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l'état d’urgence sanitaire

  


Communication de l'ARS :Mise à disposition de masques - la stratégie de gestion et d’utilisation nationale et les décisions régionales

Samedi 21 mars, le Ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran a réaffirmé que la stratégie de gestion et d’utilisation des masques de protection visait à fournir prioritairement les professionnels de la santé amenés à prendre en charge des patients COVID-19 en ville, à l’hôpital et dans les structures médico-sociales accueillant des personnes fragiles, ainsi que les services d’aide à domicile et les transporteurs sanitaires.
En Normandie, ces livraisons ont été effectuées en fin de semaine auprès des 11 établissements de santé support de Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) et des officines, qui interviennent alors en tant que plateforme de distribution auprès des structures et des professionnels concernés. En parallèle de ce stock national, l’ARS Normandie, avec l’appui du Préfet de région et des Préfets de département, a pu récupérer des stocks de masques au sein des services de l’État et des opérateurs publics. Ce stock régional a été réparti au bénéficie de professionnels libéraux en amorçage des livraisons qui se feront par les officines dans le contexte de circulation active du virus.

Communiqué de presse

 Communiqué du Ministère des Solidarités et de la Santé - COVID-19 : mobilisation des étudiants en travail social


Communication du 23 mars 2020

Ministère de la transition écologique et solidaire : Communiqué de presse : Les centres de contrôle technique des véhicules sont autorisés à rester ouverts. Des délais sont toutefois accordés pour réaliser les contrôles.


 

Continuité des services publics locaux dans les collectivités :

Le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales met à disposition des élus un document d'aide à la prise de décision. Ce document précise les recommandations en vigueur en date du 21 mars 2020 et pourra être mis à jour en fonction de l’évolution de la situation (et notamment pour intégrer les mesures définitives de la loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19).

Le document comporte les chapitres suivants :

1.    Recommandations générales pour endiguer la propagation de l’épidémie de covid-19,
2.    Recommandations pour assurer la continuité démocratique dans des conditions adaptées,
3.    Recommandations pour adapter la gestion des ressources humaines,
4.    Recommandations générales pour adapter les services publics demeurant ouverts,
5.    Recommandations formulées service par service.

Continuité des services publics en préfecture et dans les sous-préfectures > informations sur la page d'accueil du site des services de l'État en Seine-Maritime

 


Communication du 21 mars 2020

Communiqué de presse du Ministère de l'Économie et des finances : maintenir une activité économique - Vente en ligne

- Arrêtés du ministre de l'Intérieur et du secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des transports, afin de maintenir la chaîne d'approvisionnement et la circulation des véhicules de transport de marchandises :

Arrêté du 19 mars 2020 portant levée de l'interdiction de circuler des véhicules de transport de marchandises à certaines périodes, dans le cadre de la crise épidémique du coronavirus « covid-19 »

Arrêté du 20 mars 2020 portant dérogation temporaire aux règles en matière de temps de conduite pour le transport routier de marchandises


Communication du 20 mars 2020

Interdiction d’accès aux plages

Par décret du 16 mars, le Premier ministre a interdit jusqu’au 31 mars, le déplacement de toute personne hors de son domicile à l’exception de brefs déplacements absolument nécessaires dans des conditions définies réglementairement.

L’objectif est d’éviter la propagation du virus Codiv-19.

L’annonce de ces mesures a conduit de nombreuses personnes à quitter les centres urbains pour rejoindre notamment le littoral de la Seine-Maritime. En raison de cet afflux, une fréquentation élevée des plages a été constatée par les forces de l’ordre sur les plages du département. Cette fréquentation est problématique en matière sanitaire.

En conséquence, le préfet de la région Normandie, préfet de la Seine-Maritime, vient de prendre un arrêté interdisant, jusqu’au 31 mars 2020,l’accès aux plages, chemins, sentiers, espaces dunaires, forêts et parcs situés sur le littoral pour toute la population à l’exception d’une pratique sportive strictement individuelle pour les riverains immédiats. Cette dérogation valant également pour les professionnels de la mer et des ports pour les stricts besoins de leur activité.

Cette décision départementale ne remet pas en cause les dispositions plus contraignantes prises localement par les maires.

Un renforcement des contrôles des forces de l'ordre est annoncé dès vendredi soir et durant le week-end sur l’ensemble du département.

Toutes les personnes se déplaçant dans le cadre de leur travail, doivent être munies de leur attestation d'employeur justifiant le caractère professionnel de leurs allées et venues entre les deux lieux autorisés.

Communiqué de presse : interdiction d'accès aux plages

Arrêté portant interdiction d’accès aux espaces côtiers du littoral du département de la Seine-Maritime


Communication du 19 mars 2020

Protection des personnes sans-abri

Lors de son intervention du 16 mars sur le coronavirus, le Président de la République a insisté sur le fait que "pour les plus précaires, pour les plus démunis, pour les personnes isolées, nous ferons en sorte, avec les grandes associations, avec aussi les collectivités locales et leurs services, qu'ils puissent être nourris, protégés, que les services que nous leur devons soient assurés".

En application de ces orientations et en complément de sa demande de suspension des expulsions locatives jusqu'au 31 mai, le Ministre chargé du logement a demandé aux préfets de se mobiliser pour identifier des solutions d'hébergement afin de mettre à l'abri les personnes les plus vulnérables qui se trouveraient à la rue.

Le Préfet de la Seine-Maritime et ses services ont mobilisé l'ensemble des opérateurs de l'hébergement à ce sujet. Afin de protéger le maximum de personnes sans abri contre le risque de contagion, les services de l’État ont identifié les solutions complémentaires
d'hébergement mobilisables sur les arrondissements de Rouen, le Havre et Dieppe. Des solutions sont identifiées au sein d'hôtel, d'auberge de jeunesse et de centre de jeunesse. A ce stade, environ 200 places pourraient être mobilisées à court terme.

Par ailleurs, le Préfet a demandé le renforcement des actions en matière d'accueil de jour, de maraude et d'aide alimentaire. Enfin, un centre d’isolement sanitaire dédié aux sans-abri atteints du coronavirus, dit 4 centre de desserrement " sera en mesure d'accueillir à partir de lundi d'éventuelles personnes infectées par le coronavirus et hébergées par l’État.


Communication du 18 mars 2020 de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord

Covid-19 : Interdiction d'activités nautiques en zone maritime Manche Et Mer Du Nord

Conformément au décret n°2020-260 du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus COVID-19, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord précise que les activités de plaisance, de tourisme ou de loisirs nautiques sont aussi interdites dans la zone maritime Manche et mer du Nord jusqu’au 31 mars 2020.

En mer comme à terre, ces dispositions ont vocation à lutter activement contre la propagation du COVID-19 en restreignant tous les déplacements.

Elles permettent également de préserver les moyens de secours en mer pour les dédier plus spécifiquement à d’éventuelles interventions sanitaires liées à l’épidémie en cours.

Aussi, il vous est demandé de respecter strictement cette interdiction et de relayer cette information auprès de l’ensemble des usagers de la mer.

Pour mémoire, le non-respect de la réglementation précitée est passible des mêmes sanctions qu’à terre.


Communication du 16 mars : Dispositions et discours du président de la République

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum. Celles-ci seront autorisées sur attestation uniquement pour :

  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants et aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement

 

Une contravention de 4e classe sanctionnera le non-respect des mesures destinées à prévenir et limiter les conséquences des menaces sanitaires graves sur la santé de la population.

Le montant de l’amende forfaitaire et de l’amende forfaitaire majorée s’élèvent respectivement à 135 et 375 euros. (décret du 17 mars 2020). En cas de récidive de cette violation, l’amende est de 200 euros (pour 2 violations en 15 jours) et devient un délit puni de 6 mois d’emprisonnement et de 3750 euros d’amende en cas de récidive de plus de 3 fois dans un délai de 30 jours (loi d'urgence du 23 mars 2020).

Face au coronavirus, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Je reste chez moi
  • Je me lave très régulièrement les mains
  • Je tousse ou éternue dans mon coude ou dans un mouchoir
  • J’utilise des mouchoirs à usage unique et je les jette
  • Je salue sans serrer la main, j’arrête les embrassades

Un numéro vert répond en permanence à vos questions, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000

Attention, la plateforme téléphonique n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.


Allocution du Président de la République 16 mars 2020

Allocution du Ministre de l'intérieur - 16 mars 2020

Déclaration du Ministre de l'intérieur - 17 mars 2020

 

 


Communication du préfet de la région Normandie

16 mars 2020 : Mise en œuvre des nouvelles consignes du Gouvernement et rappel des bonnes pratiques sanitaires

Compte tenu de l'évolution de l'épidémie du Coronavirus et de la circulation active du Codiv-19 sur le territoire, de nouvelles mesures ont été annoncées par le Premier Ministre, samedi 14 mars, pour protéger la population afin de ralentir la progression du virus.

Ces mesures prises dans le cadre du stade 3 du plan d’actions du Gouvernement ont pour objectif d'atténuer les effets de l'épidémie, le virus circulant désormais de façon active sur le territoire. Elles sont mises en oeuvre depuis hier.

Un arrêté publié ce matin au Journal Officiel, vient compléter l'arrêté du 14 mars et précise les catégories d' établissements concernés. Toutes ces mesures sont en vigueur jusqu’au 15 avril 2020 et pourront être prorogées si la situation venait à l’exiger.

Les établissements recevant du public mais non indispensables à la vie du pays, ne peuvent plus accueillir de public. Il s’agit notamment des restaurants, cafés, cinémas, discothèques. Les lieux de culte resteront ouverts, mais les rassemblements et les cérémonies devront être reportés à l'exception des enterrements. Il s’agit également de tous les commerces à l’exception des commerces essentiels. Les pharmacies, commerces alimentaires, stations-services, banques, bureaux de tabac, ainsi que les services publics essentiels resteront ouverts.

Pour plus de précisions sur les catégories d'établissements concernés, l'arrêté est en pièce-jointe du communiqué. Il liste notamment, en annexe, les activités qui restent autorisées.

Des gestes simples pour préserver sa santé et celle de son entourage

Outre les points de situation quotidiennement réalisés par l'ARS de Normandie pour faire état de l’évolution de la situation et adresser des consignes sanitaires, Il est impératif de rappeler à nos concitoyens l’importance des gestes barrières,

  • rester chez soi,
  • se laver très régulièrement les mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique,
  • tousser ou éternuer dans son coude,
  • bannir les contacts de type embrassade, accolade ou salutations en se serrant les mains,
  • utiliser des mouchoirs à usage unique,
  • Éviter les rassemblements qui ne s’avèrent pas indispensables, limiter les déplacements et les réunions ainsi que les contacts à moins d’un mètre,
  • Respecter strictement les mesures visant à limiter les visites présentielles auprès des personnes les plus fragiles et notamment les personnes âgées.

Il est également à rappeler, que depuis lundi 16 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre, les écoliers, collégiens, lycéens et étudiants ne sont plus accueillis dans les établissements scolaires et les établissements d’enseignement supérieur.

Seul un accueil des enfants des personnels concourant à la gestion de la crise sanitaire est mis en œuvre dans leurs écoles et collèges habituels, ainsi que dans des crèches. Il s’agit d’un accueil exceptionnel jusqu'à la classe de 3e afin de faciliter la mobilisation des personnels de santé lorsqu'ils n'ont pas d'autres solutions de garde.

Le préfet de la région Normandie, préfet de la Seine-Maritime, appelle chacune et chacun, à la plus grande responsabilité dans l'intérêt de la santé de tous, étant précisé que ces instructions sont susceptibles d'évoluer.


16 mars 2020 : Communiqué de presse du Ministère des Solidarités et de la Santé - COVID-19 : garde des enfants des personnels mobilisés


16 mars 2020 : Communiqué de presse - Mesures suite arrêté du 15 mars 2020


15 mars 2020 - Communiqué de presse du Ministère du Travail - Coronavirus et monde du travail


15 mars 2020 -Communiqué de presse du  Ministère du Travail -  Suspension de l'accueil dans les CFA et organismes de formation et continuité d'activité à distance

 


12 mars 2020 - Communiqué de presse du Ministère chargé de la Ville et du Logement - Prolongation de deux mois de la trêve hivernale : Maintien des places hivernales d’hébergement d’urgence et report des expulsions locatives : 


Se protéger

Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Se laver les mains très régulièrement.
  • Tousser ou éternuer dans son coude.
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.

Des dispositifs d’information :

  • L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
  • Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible gratuitement au 0 800 130 000.

 

Dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et les unités de soins de longue durée (USLD), l’intégralité des visites de personnes extérieures à l’établissement est suspendue. Dans les résidences autonomie, les visites sont fortement déconseillées.

Dans ce cadre, toutes les mesures seront prises au sein des établissements pour que les proches des personnes âgées concernées puissent être informées très étroitement de l’évolution de la situation et puissent maintenir un lien étroit avec elles, par tout autre moyen que les visites.

Cette mesure exceptionnelle, rendue nécessaire par une situation sanitaire exceptionnelle, sera levée dès que la situation le permettra.

Au-delà de cette mesure, et conformément à l’engagement pris par Olivier Véran et Sophie Cluzel devant les représentants du secteur social et médico-social le 3 mars 2020, des protocoles nationaux validés par les autorités sanitaires et définissant la conduite à tenir pour protéger les personnes vulnérables tout comme les professionnels ont été communiqués. Ils sont consultables sur le site du Gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus . Ils seront mis à jour en continu afin que les professionnels puissent s’adapter à toute évolution rapide de la situation sanitaire.

Pour rappel, une mise à jour quotidienne des recommandations est effectuée à partir de ce lien : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus


Face aux infections respiratoires, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Se laver les mains régulièrement.
  • Tousser ou éternuer dans son coude.
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.
  • Porter un masque quand on est malade.
Coronavirus-SeProteger