Combattants d'Afrique

Hommage aux combattants d'Afrique

 
 

Le 9 juin 1940, l’armée allemande envahit la ville de Rouen. 
Après quelques heures de combats, les troupes du Reich nazi prennent possession de la ville.

Des hommes, civils et militaires, sont arrêtés, regroupés et mis à mort. Ils ont été choisis pour la couleur de leur peau. 

Il s’agit d’un des nombreux crimes racistes opérés par l’armée allemande durant la seconde guerre mondiale. 

Dans quelques jours sera inauguré, rue de Bihorel à Rouen, une plaque à la mémoire d’une centaine de personnes originaires d’Afrique du nord, d’Afrique subsaharienne et des Antilles françaises qui ont été massacrées à cet endroit. 

Les recherches historiques continuent, le site s’enrichira des informations et des documents et des travaux réalisés par les scolaires.