Actualités

COVID19 - Point de situation en Seine-Maritime

 
 
COVID19 - Point de situation en Seine-Maritime

Point de situation dans le département de la Seine-Maritime

Dans le cadre de la promulgation du décret n°2022-352 du 12 mars 2022 portant modification du décret n°2021-699,  ci-dessous l'état actualisé des mesures de gestion prises pour lutter contre l'épidémie de Covid19 faisant suite aux annonces gouvernementales.

1-Suspension de l'application du passe vaccinal:

Depuis le 14 mars, la présentation et le contrôle du passe vaccinal sont suspendus dans tous les établissements recevant du public ou il était exigé. Ainsi, l'accès aux cinémas, bibliothèques, musées, établissements sportifs, salles de spectacles, restaurants, discothèques et tout autre lieu d'activités culturelles, ludiques, physiques ou sportives, ainsi que dans les transports inter-régionaux ne sont plus soumis à la présentation du passe-vaccinal.

2-Suspension de l'obligation du port du masque dans les transports :

Depuis le lundi 16 mai, le port du masque n'est plus obligatoire dans les transports. Le port du masque reste toutefois recommandé pour les personnes positives et cas contacts à risque, les personnes symptomatiques et les personnes vulnérables.

Le port du masque reste en vigueur dans les établissements de santé, services et établissements médico-sociaux et certains lieux de santé.

3-Déplacements internationaux :

Le dispositif de contrôle sanitaire aux frontières a permis, depuis le début de la crise de protéger notre système de santé et de retarder l’arrivée sur le territoire national de variants aux caractéristiques préoccupantes.

Ce dispositif, qui a mobilisé chaque semaine jusqu’à 6 000 membres de la sécurité civile pour réaliser les tests, des garde-frontières pour vérifier les justificatifs sanitaires des voyageurs et des forces de sécurité intérieure pour contrôler les mesures d’isolement ou de quarantaine décidées par les préfets, a été régulièrement adapté à l’évolution de la situation sanitaire et des règles communautaires.

Devant la nouvelle phase de la pandémie, le dispositif de contrôle sanitaire aux frontières est levé, conformément à la loi mettant fin aux régimes d'exception créés pour lutter contre l'épidémie liée à la covid-19.

En conséquence, depuis le 1er août 2022, les règles précédemment appliquées aux voyageurs à destination de la France ne s’appliquent plus :

  • les voyageurs n’ont plus aucune formalité à accomplir avant leur arrivée en France, en métropole comme outre-mer, et la présentation du passe sanitaire ne peut plus être exigée, quel que soit le pays ou la zone de provenance ;
  • plus aucune justification de voyage (le « motif impérieux ») ne peut être exigée ;
  • les voyageurs n’ont plus à présenter d’attestation sur l’honneur de non contamination et d’engagement à se soumettre à un test antigénique ou un examen biologique à l’arrivée sur le territoire national.

Il en va de même pour les déplacements entre la métropole et chacun des territoires ultramarins.

De même, plus aucune justification du motif d’un voyage au départ de la France, en métropole comme outre-mer, ni aucune attestation de sortie du territoire n’est requise par les autorités françaises pour se rendre dans un autre pays.

En revanche, les Etats étrangers sont susceptibles de conserver des mesures et formalités spécifiques pour l’accès à leur territoire.

Pour connaître les règles sanitaires relatives à l'entrée sur le territoire d'un autre pays, les voyageurs sont invités à consulter la rubrique « conseils aux voyageurs » du site internet du ministère de l'Europe et des affaires étrangères : www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/ .

Conformément à la loi, le Gouvernement conserve enfin jusqu’au 31 janvier 2023 la possibilité d’activer des mesures de « frein d’urgence » pour une durée maximale de deux mois, après avis de la Haute autorité de santé en cas d’apparition et de circulation d’un nouveau variant de la covid-19 susceptible de constituer une menace sanitaire grave ou, dans les outre-mer, en cas de risque de saturation du système de santé.

Preuve vaccinale pour les voyageurs vaccinés et test négatif pour les non vaccinés. Les obligations de dépistage sont supprimées pour les voyageurs vaccinés et les motifs impérieux exigés. Une exception subsiste et concerne Wallis-et-Futuna.

4-Mesures applicables en votre qualité d'employeur :

Le port du masque n'est plus requis sur le lieu de travail, y compris dans les bureaux partagés ou pour les réunions en présentiel. Les règles de distanciation cessent de s'appliquer y compris dans les espaces de restauration collective.

Cependant, cet allégement de mesures doit s'accompagner du respect des règles d'hygiène individuelles et collectives telles que se laver régulièrement les mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique, de tousser ou d'éternuer dans son coude, d'aérer régulièrement les espaces clos et de nettoyer ou désinfecter les espaces et postes de travail. Les moments de convivialité réunissant les agents dans le cadre professionnel sont à nouveau autorisés.

Il convient de noter que les règles d'isolement des personnes testées positives au COVID ou des cas contacts sont inchangées. Ci-dessous, une infographie les précisant pour rappel.

Isolement

4 - Autres mesures de gestion :

  • Dans tous les établissements scolaires, le protocole sanitaire applicable est celui de niveau 1. Le brassage.! des élèves au sein des cantines scolaires, des garderies ou des centres péri-scolaires est donc de nouveau autorisé.
    Et dans les espaces clos des bâtiments scolaires pour les élèves, les enseignants et le personnel technique et administratif qui y travaillent.
      
  • En cas de fermetures de classes, l'accueil prioritaire des enfants des personnels de santé indispensables à la gestion de la crise reste en vigueur dans les écoles maternelles, élémentaires, primaires et aux collèges.
      
  • Les activités dansantes dans tous les ERP sont autorisées depuis le 16 février dernier.
      
  • Aussi, il n'y a plus aucune restriction à la location des salles polyvalentes pour des cérémonies festives privées qui peuvent s'y dérouler.

 

 

affiche vaccination aout
Dose de rappel

Une injection de rappel est recommandée pour les personnes âgées de plus de 65 ans, pour les personnes présentant des comorbidités, pour les personnes immunodéprimées, ainsi que pour les professionnels prenant en charge ces personnes fragiles ainsi que leur entourage.

À ce stade de la stratégie vaccinale,  les populations ciblées devant recevoir cette dose de rappel sont :

6 mois après la dernière injection du schéma initial
  • les résidents des Ehpad et des USLD ;
  • les personnes de plus de 65 ans vivant à domicile ;
  • les personnes à très haut risque de forme grave ;
  • les personnes atteintes de comorbidité(s) ;
  • les personnes immunodéprimées. À noter que pour cette dernière catégorie, l’administration de la dose de rappel peut être réalisée dans un délai inférieur à 6 mois (mais d’au moins 3 mois), dès lors qu’il est jugé par l’équipe médicale qu’elle permettrait d’améliorer la réponse immunitaire.
4 semaines après la dernière injection du schéma initial
  • Les personnes ayant reçu le vaccin Janssen.

Si vous avez déjà été vacciné contre la Covid-19, vous pouvez récupérer une attestation certifiée sur le site de l'Assurance maladie :

Récupérer son attestation certifiée de vaccination

Comment obtenir son attestation de vaccination certifiée ?

Toutes les informations sur la dose de rappel sur la page dédiée -  site du gouvernement

  

Les centres de vaccination dans la Seine-Maritime : 

VILLE ADRESSE
DIEPPE Salle des congrès - 2, boulevard de Verdun

> Arrêté du 1er avril 2022 modifiant la liste des centres de vaccination contre l'épidémie de Covid19 dans le département de la Seine-Maritime - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,27 Mb

Ces centres sont accessibles pour les personnes ciblées comme prioritaires sur la base d’un planning de prise de rendez-vous préalables accessible via la plateforme téléphonique au 02 79 46 11 56 ou depuis les sites internet normandie.ars.sante.fr et sante.fr .

Plusieurs possibilités de vaccination sont proposées au grand public :

  • En centre de vaccination (centres de proximité ou centres de grande capacité)
    • Prise de RDV :
      • sur internet en se rendant sur le site www.sante.fr  ou sur le site de l'ARS Normandie en sélectionnant le centre correspondant, il sera possible d’accéder à la plateforme de rendez-vous en ligne dédiée
      • par téléphone au 02 79 46 11 56, numéro régional accessible de 8h à 18h, du lundi au vendredi,  ou au 0 800 009 110, numéro national vert accessible de 6h à 22h 7/7.
  • En établissement de santé pour les personnes qui y sont suivies
  • Par des opérations mobiles au plus près de la population (voir ci-dessus)
  • Par la médecine du travail
  • Chez les professionnels de santé de ville, fortement impliqués dans la campagne de vaccination (médecins traitants, pharmaciens, infirmiers, sages-femmes).

.

Venir muni d'une pièce d’identité et votre carte vitale. Depuis le 28 janvier, un étranger ou un sans-abri pourra se faire vacciner en centre de vaccination même s’il ne dispose pas d’une carte vitale. Une prescription médicale pourra être demandée en fonction de votre âge et votre état de santé.


fleche rouge

En complément, retrouvez ci-dessous quelques liens utiles :

Toutes les informations officielles sur la Covid-19 et la situation en France sur www.gouvernement.fr/info-coronavirus .

 

Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l'espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles .

L'application TousAntiCovid est disponible au téléchargement sur :

- Apple Store : https://apps.apple.com/app/id1511279125

- Google Play : https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.gouv.android.stopcovid

Numéros d’urgence et d’écoute :

En cas de danger immédiat : 17
Violences sur les enfants : 119 (ou sur le site internet allo119.gouv.fr )
Violences conjugales : 3919 (ou sur le site internet arretonslesviolences.gouv.fr )
 

Qui appeler depuis l'étranger ?

L’Ambassade et le consulat de votre lieu de résidence est à votre disposition pour répondre à l’ensemble de vos questions.
Par ailleurs, le ministère des Affaires étrangères met à jour régulièrement son site de conseils aux voyageurs.


Avis sanitaire de l'ARS

Avis sanitaire de l'ARS


En savoir plus sur la page dédiée du site du Gouvernement