Actualités

COVID19 | Point de situation dans le département de la Seine-Maritime

 
 
COVID19 | Point de situation dans le département de la Seine-Maritime

Dans le département de la Seine-Maritime,  le couvre-feu est en vigueur de 18h00 à 6h00, comme sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Le port du masque est obligatoire dans toutes les communes du département, dans tous les établissements recevant du public et dans les services de transport.

 

 

Vous pouvez télécharger vos attestions de déplacement depuis le site du Gouvernement .

Les centres de vaccination dans la Seine-Maritime sont ouverts aux personnes de plus de 75 ans et aux personnes vulnérables à très haut risque depuis le lundi 18 janvier. Plus d'informations sur la localisation des centres et la prise de rendez-vous .

Toutes les informations sont à retrouver sur le site du Gouvernement  ou en appelant le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24/24h).

Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l'espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles .

L'application TousAntiCovid est disponible au téléchargement sur :

- Apple Store : https://apps.apple.com/app/id1511279125

- Google Play : https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.gouv.android.stopcovid

Les mesures nationales :

À la différence de la première vague, l’ensemble des régions se trouvent aujourd’hui confrontées à une circulation virale bien plus élevée qu’au mois de mai et le virus se propage plus facilement en hiver qu’au printemps.

L’État doit agir à la fois pour éviter une 3e vague mais également pour préserver les services de santé et le personnel soignant en première ligne.

L’objectif du couvre-feu est ainsi de limiter les rassemblements durant lesquels les gestes barrières sont moins bien appliqués où le virus circule rapidement tout en limitant l’impact sur l’économie déjà mise à rude épreuve par l’épidémie.

Le 14 janvier 2021, le Premier ministre a annoncé l’avancée du couvre-feu à 18h00 sur l’ensemble du territoire métropolitain à partir du samedi 16 janvier 2021 pour une durée minimum de 15 jours.
L’objectif du couvre-feu est de limiter les rassemblements durant lesquels les mesures barrières sont moins bien appliquées et où le virus circule rapidement tout en limitant l’impact sur l’économie déjà mise à rude épreuve par l’épidémie.
Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires seront interdits de 18h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive. Les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 18h00.

Comment fonctionne le couvre-feu ?

Les sorties et déplacements sont interdits de 18h00 à 06h00 du matin sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

Une attestation de déplacement dérogatoire propre au couvre-feu est requise pour se déplacer entre 18h00 à 06h00. Il est possible de la télécharger sur le site du Gouvernement, sur le site du ministère de l’Intérieur et sur l’application #TousAntiCovid , ou de la recopier sur un papier libre.

Des dérogations sont prévues sur présentation d'une attestation pour les motifs suivants :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou le lieu d'enseignement et de formation
  • Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l'achat de produits de santé
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d'enfants ; pour convocation judiciaire ou administrative
  • Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  • Déplacements pour participer à des missions d'intérêt général ;
  • Déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances ;
  • Déplacements brefs, dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

Il n’y aura pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations. Enfin, le télétravail, quand le métier le permet, est fortement recommandé avec une jauge minimale de 50% des effectifs.

Tous les établissements autorisés à ouvrir ne peuvent plus accueillir de public après 18h00.
Les bars et restaurants sont fermés, sauf pour leur activité de livraison et de vente à emporter.
Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements qui sont aujourd’hui fermés, le resteront encore au cours des prochaines semaines. C’est le cas des cinémas, des théâtres, des discothèques, des salles de spectacle, des équipements sportifs ou de loisirs.

Décret n° 2021-31 du 15 janvier 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire

Décret n° 2021-10 du 7 janvier 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire

Décret n° 2020-1643 du 22 décembre 2020 modifiant le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire

Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire

 

Contrôles aux frontières :

Compte tenu du risque de propagation des souches variantes de la COVID-19 le flux transfrontalier est réduit. Depuis le lundi 18 janvier 2021, les mesures concernant les tests des voyageurs aux frontières sont renforcées. Tous les voyageurs qui souhaitent venir en France, en provenance d’un pays extérieur à l’espace européen, quel qu’il soit, doivent effectuer un test PCR avant de partir. Il faut présenter un test négatif pour embarquer dans un avion ou un bateau. De plus, les personnes concernées doivent s'engager sur l'honneur à s’isoler pendant 7 jours une fois arrivées en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l’issue.

Dans les rares pays où la réalisation d’un test PCR est impossible, un système de dépistage à l’arrivée sera mis en place avec septaine obligatoire dans un lieu d’hébergement validé par les autorités publiques.

Les informations et attestations relatives aux déplacements et voyages vers l'Outre-mer et l'étranger sont disponibles sur le site du Ministère de l'Intérieur

   


Mesures complémentaires applicables dans le département de la Seine-Maritime

  

fleche rouge
Port du masque

Le port du masque est obligatoire dans toutes les communes du département de la Seine-Maritime pour toutes les personnes de onze ans et plus, sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public. Cette obligation s’applique dans les zones urbanisées des communes comprises entre les panneaux de signalisation routière signifiant les entrées et sorties d’agglomération à l’exception :

  • des espaces publics des bois, forêts, prairies, chemins ruraux et forestiers ;
  • des plages à partir de la zone de galets jusqu’à l’estran
  • des hameaux et lieux-dits identifiés par des panneaux.

L’obligation de port du masque ne s’applique pas aux personnes suivantes :

  • les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette situation et qui mettent en œuvre par ailleurs les autres mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus ;
  • les personnes pratiquant une activité physique (vélo, course à pied, trottinette, etc.), qui devront néanmoins détenir un masque qu’elles devront porter dès la fin ou l’interruption de l’activité physique ;
  • les conducteurs de véhicules à deux roues motorisées ayant obligation de porter un casque ; ces personnes sont toutefois tenues de détenir un masque qui doit être porté dès la fin ou l’interruption de leur activité
  • Cette obligation ne s'applique pas aux activités à caractère strictement professionnel qui s'exercent sur la voie publique dans les conditions prévues par les protocoles sanitaires professionnels en vigueur.

Le port du masque reste obligatoire dans tous les établissements recevant du public et dans les services de transport.

fleche rouge

Vente de boissons alcooliques

Dans toutes les communes du département de la Seine-Maritime, la vente à emporter des boissons alcooliques est interdite tous les jours de la semaine entre 18 heures et 6 heures du matin.

Arrêté préfectoral du 21 janvier 2021  prescrivant des mesures générales pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 dans le département de la Seine-Maritime

fleche rouge

Professionnels du transport routier

La restauration leur est autorisée dans certains établissements de la Seine-Maritime.

Arrêté préfectoral du 19 décembre 2020 portant actualisation de la liste des restaurants relais routiers autorisés à ouvrir dans le département de la Seine-Maritime.


Activités maritimes le long du littoral de la Manche, afin de faire face à l’épidémie de Covid19

La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord a publié un nouvel arrêté le 28 novembre 2020 réglementant temporairement les activités maritimes. Lire la suite


 

fleche rouge

Plan d'action de l'État en faveur des personnes les plus démunies en Seine-Maritime

Plan d'action de l'État en faveur des personnes les plus démunies en Seine-Maritime


fleche rouge

Ministère de l'Économie et des Finances :

Foire aux questions à destination des entreprises : Mesures de soutien

TPE, artisans, commerçants, comment le numérique peut-il vous aider à maintenir votre activité économique pendant la crise sanitaire


 

fleche rouge

En complément, retrouvez ci-dessous quelques liens utiles :

Formulaire de déclaration de manifestation sur la voie publique

Toutes les informations officielles sur la Covid-19 et la situation en France sur www.gouvernement.fr/info-coronavirus .

Un numéro vert est à votre disposition pour répondre à vos questions 7j/7, 24h/24 : 0 800 130 000 (Attention, cette plateforme téléphonique n'est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.)

Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l'espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles.

Trouvez les centres de dépistages près de chez vous : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees#sites-prelevements

Numéros d’urgence et d’écoute :

En cas de danger immédiat : 17
Violences sur les enfants : 119 (ou sur le site internet allo119.gouv.fr )
Violences conjugales : 3919 (ou sur le site internet arretonslesviolences.gouv.fr )
 

Qui appeler depuis l'étranger ?

L’Ambassade et consulat de votre lieu de résidence est à votre disposition pour répondre à l’ensemble de vos questions.
Par ailleurs, le ministère des Affaires étrangères met à jour régulièrement son site de conseils aux voyageurs.