Le permis de conduire B

 
 

Le Comité interministériel de janvier 2010 a ouvert le chantier de la réforme du permis de conduire. Le « nouvel examen B » est issu de cette volonté de changement. Depuis le 03 mai 2010, le déroulement de l’épreuve a été modifiée.

Ce qui change à l’examen

• L’évaluation ne se fait plus par actions et situations de conduite.

• Pendant la phase de conduite effective, le candidat est placé en situation d’autonomie pendant environ 5 minutes.

• Le résultat s’établit à l’aide d’un bilan chiffré de l’évaluation des compétences du candidat. Le candidat doit obtenir un minimum de 20 points et ne pas commettre d’erreur éliminatoire.

• La notation s’établit en trois niveaux :

0 : Au moins une composante de la compétence n'est pas acquise et incapacité à la restituer
1 : compétence en cours d’acquisition mais mal maîtrisée,
2 : La compétence est acquise et mise en œuvre pendant l'examen à des niveaux de qualité variable,
3 : compétence correctement et régulièrement restituée.

• L’erreur éliminatoire est constituée :

 lorsque le candidat commet des graves infractions au code la route.
si l’action, la non-action ou le comportement du candidat placent le véhicule et/ou les autres usagers dans une situation où la sécurité dépendrait essentiellement de la réaction d’un tiers.

• Le candidat devra répondre à une question en lien avec la sécurité routière.

• La notation des vérifications et de la réponse à la question de sécurité routière se fait avec l’attribution d’un point par bonne réponse.

• Le candidat doit faire preuve d’une attitude préventive et courtoise envers les autres usagers.

• Le candidat doit montrer sa capacité à limiter la consommation de carburant et émission de CO2

Le résultat, ainsi que sa motivation, en cas d’ajournement, est formalisé sur le certificat provisoire d’examen du permis de conduire.

 En cas de réussite à l’examen, ce certificat vaut titre de conduite pour une période de quatre mois sur le territoire français accompagné d’une pièce d’identité en cours de validité.

Certaines dispositions de l’ancien examen subsistent

• Une durée d’examen de 32 minutes (au 01/08/2014) dont 25 minutes de conduite effective.

• L’inspecteur présente individuellement l’épreuve à chaque candidat.

• La réalisation de deux manœuvres (freinage pour s'arrêter avec précision et une marche arrière) et des vérifications intérieures et extérieures sur le véhicule.

• L’examen est obligatoirement mené à son terme , sauf en cas d’incapacité manifeste et durable du candidat à assurer sa sécurité, celle du véhicule, de ses passagers et des autres usagers.

• Les candidats sourds et malentendants peuvent faire appel au dispositif de communication adapté de leur choix durant l’examen pour leur permettre la bonne compréhension de l’épreuve.

• Dans le département de la Seine-Maritime, l’annonce différée des résultats de l’examen reste en vigueur, les résultats sont donc toujours envoyés aux candidats (voir rubrique : « annonce différée du résultat »).

Le site www.permisdeconduire.gouv.fr v  vous propose toutes les infos utiles, depuis la formation jusqu’au moyen de conserver ses points.

Il propose une information pratique et complète, qu’elle que soit la catégorie de permis, depuis les premières étapes de la formation à la conduite jusqu’au perfectionnement du conducteur tout au long de sa vie.

Au sommaire

  •  les différentes catégories du permis de conduire
  •  conduite et handicap
  •  conduite à l’international
  •  véhicule sans permis
  •  conseils de sécurité
  •  métiers à la formation de la conduite.

Un permis plus sûr  (format pdf - 1.5 Mo - 11/08/2014)

Le permis se modernise  (format pdf - 10 Mo - 11/08/2014)