Sécheresse

Secheresse 2022

 
 

Pour savoir si vous êtes concerné par un épisode de sécheresse et, le cas échéant, prendre connaissance des mesures de restrictions en vigueur sur votre territoire, vous pouvez consulter le site PROPLUVIA

En cas de demande de dérogation pour l'irrigation, telle que prévue par les arrêtés de restrictions d'usage de l'eau, un formulaire est disponible ici à cet effet.

Situation au 8 septembre 2022

Suite aux dernières observations du débit de la Bresle, il est constaté que le seuil de crise a été atteint pour ce cours d'eau.

En conséquence, un arrêté préfectoral "crise sécheresse" de restriction des usages de l'eau a été pris sur la zone 1 :

> 76_Z1_20220907_Crise_Bresle - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,41 Mb

Ainsi à ce jour les mesures concernent les limitations d'usages de l'eau pour les communes de la zone 1 sont les suivantes :

• Toutes les consommations d’eau des particuliers et collectivités non indispensables à la santé et au maintien de la salubrité publique sont interdites (remplissages de piscines à usage privé, lavage des véhicules hors des stations professionnelles équipées d’économiseurs d’eau ou de lavage à haute pression, lavage des voies et trottoirs et nettoyage des terrasses et façades hors impératifs sanitaires, fontaines publiques en circuit ouvert, remplissages de plans d’eau, arrosage des pelouses et espaces verts publics ou privés et des terrains de sport, arrosage des jardins potagers);

• Les entreprises hors ICPE doivent réduire leur consommation d’eau au strict nécessaire (eau potable, sécurité et sanitaire). Les ICPE doivent réduire leur consommation au strict nécessaire ou suivre les prescriptions sécheresse associées à leur autorisation. L’arrosage des golfs est totalement interdit sauf strict nécessaire pour les « greens » entre 20 h et 8 h;

• Les travaux en cours d’eau sont interdits sauf exceptions soumises à autorisation préalable. Les rejets font l’objet d’une surveillance accrue (stations d’épurations urbaines et collecteurs d’eaux pluviales, rejets industriels et stations d’épurations industrielles), les délestages directs sont soumis à autorisation préalable et seront décalés si possible jusqu’au retour d’un débit plus élevé, les vidanges de plans d'eau sont interdits, les vidanges des piscines publiques sont interdites sauf dérogation;

• Les manœuvres des ouvrages hydrauliques ayant une incidence sur la ligne d’eau sont soumises à autorisation préalable;

• Les irrigations agricoles en plein champ sont interdites sauf dérogations très limitées, les irrigations maraîchères sont interdites sauf dérogation;

• Les activités nautiques sont interdites.

Les mesures de restriction ne sont pas applicables si l’eau provient de réserves d’eaux pluviales ou d’un recyclage.

De plus, les zones placées précédemment en vigilance restent inchangées.

Situation au 5 août 2022

Le mois de juillet a été particulièrement sec sur tout le département, accentuant le déficit de pluviométrie observé pour la période de septembre 2021 à juin 2022.

Il en résulte le passage en vigilance de deux nouvelles zones en Seine-Maritime :

- Zone 4 : Durdent - Dun - Veules - Valmont - Ganzeville

- Zone 5 : Etretat - Yport - Pointe de Caux - Caux Seine - Commerce - Embouchure Seine.

Elles rejoignent les 3 zones déjà placées en vigilance dans le secteur du Pays de Bray :Zone 9 - Epte, Zone 8 - Andelle, Zone 2 - Béthune.

Le bassin de la Bresle est lui toujours concerné par l'arrêté préfectoral "alerte renforcée" de limitation des usages de l'eau.

Il n'est pas attendu d'amélioration dans les semaines à venir.

> CP_sécheresse_3août2022 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,75 Mb

Situation au 18 juillet 2022

Pour la période de septembre 2021 à juin 2022, la Seine-Maritime connaît un déficit pluviométrique de l'ordre de 20 à 30 % (-18% à Rouen, -31% au Havre et à Dieppe).

En conséquence, et malgré une bonne recharge durant l'année hydrologique précédente, les nappes ont commencé tôt leur vidange cette année.

Les cours d'eau les mieux soutenus par les nappes restent au-dessus du seuil de vigilance, mais - suite notamment aux fortes chaleurs et à l'absence de précipitations en juillet - les trois cours d'eau qui trouvent leur source dans le Pays de Bray (Epte Zone 9, Andelle Zone 8, Béthune Zone 2) ont franchi le seuil de vigilance fixé par l'arrêté préfectoral cadre sécheresse.

La Bresle a subi une baisse particulièrement brutale de son débit, suite à la récente vague de chaleur, pour atteindre le seuil d'alerte renforcée imposant des mesures de limitation et de restriction d'usage de l'eau.

Le stade de la vigilance conduit à une sensibilisation des usagers des bassins versants concernés qui sont appelés à un comportement citoyen, et à un suivi renforcé de l'état des ressources en eau par les services de l’État et les exploitants des forages destinés à l’alimentation en eau potable.

La situation particulière de la Bresle (Zone 1) a conduit le préfet à prendre un arrêté préfectoral de limitation des usages de l'eau. Les mesures concernent les limitations d'usages suivants :

• Toutes les consommations d’eau des particuliers et collectivités non indispensables à la santé et au maintien de la salubrité publique sont interdites (remplissages de piscines à usage privé, lavage des véhicules hors des stations professionnelles équipées d’économiseurs d’eau ou de lavage à haute pression, lavage des voies et trottoirs et nettoyage des terrasses et façades hors impératifs sanitaires, fontaines publiques en circuit ouvert, remplissages de plans d’eau…) ou autorisées seulement hors journée (arrosage des pelouses et espaces verts publics ou privés et des terrains de sport, arrosage des jardins potagers ).

• Les entreprises doivent réduire leur consommation d’eau de 20 % par rapport à la consommation moyenne journalière. Les ICPE doivent réduire leur consommation au strict nécessaire ou suivre les prescriptions sécheresse associées à leur autorisation. L’arrosage des golfs est interdit sauf greens et départs la nuit.

• Les travaux en cours d’eau sont interdits sauf exceptions soumises à autorisation préalable, les rejets font l’objet d’une surveillance accrue (stations d’épurations urbaines et collecteurs d’eaux pluviales, rejets industriels et stations d’épurations industrielles), sont à décaler dans le temps sauf exceptions soumises à accord préalable (délestages directs de stations d’épuration urbaines ou industrielles, vidanges de piscines publiques, vidange des plans d’eau à usage commercial).

• les manœuvres des ouvrages hydrauliques ayant une incidence sur la ligne d’eau sont soumis à autorisation préalable.

• Les irrigations agricoles en plein champ sont interdites sauf dérogation, les irrigations maraîchères sont interdites entre 11 heures et 16 heures sauf dérogation.

• Les activités nautiques sont interdites sauf dérogation

Les mesures de restrictions ne sont pas applicables si l’eau provient de réserves d’eaux pluviales ou d’un recyclage.

Arrêté de restriction d'usages de l'eau sur la zone 1 - Bresle du 22 juillet 2022 :

> AP Bresle - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,33 Mb

Carte des zones d'alerte sécheresse en Seine-Maritime