Actualités

Prévention des expulsions locatives : prise de fonctions d’une chargée de mission à l’ADIL76

 
 

Le Gouvernement poursuit sa mobilisation pour prévenir les expulsions locatives et éviter la précarisation des locataires et des bailleurs dans un contexte persistant de crise sanitaire.

Dans ce cadre, l’Etat subventionne l’Association Départementale d’Information sur le Logement de la Seine-Maritime (ADIL76) pour le recrutement d’un poste de chargé de mission sur le territoire de la Seine-Maritime pendant deux ans.

Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement a rappelé la nécessité d’assurer le relogement de toutes les personnes qui feraient l’objet d’un concours de la force publique à l’issue de la trêve hivernale ou, à défaut, leur proposer une solution d’hébergement et d’accompagnement adaptée à leurs besoins conformément à l’instruction du 26 avril 2021.
 

ADIL76

73 postes de chargés de mission dédiés à la prévention des expulsions locativesont été financés à l’échelle nationale, à hauteur de 3,7 millions d’euros, dans 69 départements.

Sur le territoire de la Seine-Maritime, l’État subventionne l’Association Départementale d’Information sur le Logement de la Seine-Maritime (ADIL76) sur deux ans pour le déploiement d’un poste de chargé de mission « prévention des expulsions locatives ». La chargée de mission a ainsi pris ses fonctions le1er décembre dernier.

En accord avec les services de l’État, elle a mandat pour mener, entre autres, les missions prioritaires suivantes  :

  • Renforcer les liens avec les services sociaux des collectivités par la présentation du rôle et des missions de la Commission de coordination des actions de prévention des expulsions locatives (CCAPEX) de la Seine-Maritime,
     
  • Informer les locataires de la procédure d'expulsion et les dispositifs de prévention des expulsions,
      
  • Définir des stratégies de relogement avec les bailleurs sociaux,
      
  • Renforcer les liens avec les agences immobilières et les fédérations de bailleurs privés, afin de développer leur inclusion dans les dispositifs de prévention des expulsions.