Archives 2016

Conseils pour bien circuler sur la route en automne

 
 

Consignes générales de conduite en automne

  •  Dès l’automne : contrôlez l’état général de votre véhicule :

 - Le moteur (huile à faible viscosité, filtres, antigel),
 - Le circuit électrique (batterie, alternateur...),
 - Les pneus (usure et pression, y compris la roue de secours, les types de pneus utilisés).
 

  •  Faites attention à bien voir et être vu :

Avec l'arrivée de l'automne, la luminosité baisse.  Vous serez plus que jamais confrontés aux caprices de la météo. Brumes, pluies et brouillards sont souvent au rendez-vous et à l'origine de nombreux accidents.
 
 Ne vous laissez pas surprendre par le brouillard : C’est un phénomène météorologique particulièrement dangereux sur la route, car il réduit de façon significative la visibilité. La perception des distances est considérablement modifiée et le temps de réaction devant un obstacle fortement diminué.
 

  • Attention aux traversées de gibier : Les collisions avec un animal sauvage sont nombreuses et en augmentation ces dernières années. Le phénomène est particulièrement observé en automne avec l'ouverture de la chasse qui provoque des mouvements importants des populations animales.
  •  Pendant votre trajet, tenez-vous informé des conditions de circulation et des conseils prodigués par les professionnels de l’information routière (panneaux à message variable, navigateur GPS, messages d’information à la radio) ou profitez d’une pause pour consulter le site Internet ou l’application mobile Bison Futé.

Cu-LV5MWIAEWasJ

PASSAGE A L'HEURE D'HIVER : La Sécurité routière appelle les usagers à la plus grande vigilance sur les routes

Chaque année, les jours suivant le changement d'heure enregistrent un pic d'accidentalité de +40% pour les piétons en fin de journée. La Sécurité routière revient sur les réflexes élémentaires à adopter pour éviter les accidents.

Piétons, un mot d'ordre : la visibilité

Ces cinq dernières années le nombre d'accidents corporels des piétons en novembre est supérieur de 3,1% aux mois d'octobre. Pour la seule tranche horaire 17h-19h, cette augmentation est de 40%. En effet, le recul d'1 heure a une conséquence importante sur les heures d'éclairement : la nuit tombe alors plus tôt dans la journée, au moment de la sortie des classes ou des trajets de fin de journée professionnels.

La conjonction de ces deux facteurs aboutit au fait que le tiers des piétons tués le sont en période hivernale.

Selon l'Observatoire national interministériel de Sécurité routière, ce surplus d'accidents serait « une conséquence du temps d'éclairage réduit, les piétons étant difficilement perçus par les autres usagers, alors qu'ils ont l'impression d'être vus. »

Pour ces usagers déjà vulnérables, il est essentiel d'être visible. Pour ce faire, il est recommandé de préférer des vêtements clairs ou assortis de bandes réfléchissantes.

Des précautions à prendre qui concernent tous les usagers

visuel précautions usagers