Archives 2016

Campagne Iode 2016

 
 
Campagne Iode 2016

Nouvelle campagne d'information et de distribution préventive de comprimés d'iode autour des centrales nucléaires françaises.

Cette nouvelle campagne vise à la fois à renouveler les comprimés d’iode distribués en 2009 et qui arrivent à péremption en 2016 et à développer la culture de « radioprotection » des riverains des 19 centrales nucléaires françaises. Dans ce cadre, les personnes résidant autour des centrales recevront début février 2016 un courrier les invitant à retirer gratuitement leur(s) boîte(s) de comprimés d’iode stable dans les pharmacies partenaires.

En France, le gouvernement a décidé depuis 1997 d’organiser des distributions de comprimés d’iode pour les populations résidant dans un rayon de 10 km autour des centrales nucléaires. Ce rayon correspond à la zone du plan particulier d’intervention (PPI) dans laquelle des actions de protection et/ou de prévention seraient pertinentes dans les 24 heures suivant un accident nucléaire.

Depuis 1997, la distribution préventive d’iode a été renouvelée en 2000, 2005 et 2009.

EDF exploite en France 19 centrales nucléaires réparties sur l’ensemble du territoire. À ce titre, EDF est responsable de la sûreté de ses installations et doit en assurer le bon fonctionnement.

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), pour sa part, contrôle le respect de la réglementation par EDF et procède à des inspections régulières. Si tout est mis en œuvre pour prévenir un accident, le devoir des pouvoirs publics est néanmoins d’anticiper une telle éventualité. Si un accident nucléaire survenait, des émissions d’iode radioactif dans l’atmosphère pourraient avoir lieu.

Dans un tel cas de figure, l’ingestion de comprimés d’iode stable serait alors un des moyens efficaces de protection de la thyroïde contre les effets des rejets d’iode radioactif qui pourraient se produire.

La nouvelle campagne de distribution qui débute actuellement concerne l’ensemble des 70 000 établissements recevant du public (ERP) tels que les écoles, les administrations, les entreprises publiques et privées (y compris les commerces de proximité), les locaux associatifs, les installations sportives, les lieux de culte, ainsi que 427 000 foyers répartis dans les 500 communes réparties dans les 10 km autour des centrales nucléaires.

Les centrales de Penly et Paluel sont concernées dans notre département. Celle de Flamanville l'est dans le département de la Manche.

Cette campagne repose en premier lieu sur l’implication des citoyens qui doivent aller retirer leurs comprimés d’iode en pharmacie, devenant ainsi les premiers acteurs de leur protection.

Chaque riverain résidant dans un rayon de 10 km autour d'une centrale nucléaire recevra une lettre des pouvoirs publics lui permettant de retirer gratuitement sa/ses boite(s) de comprimés d'iode dans les pharmacies participant à l'opération.

En cas d’accident nucléaire, la prise des comprimés d’iode sur ordre du préfet n’est pas la seule action de protection à réaliser par les citoyens : se mettre à l’abri, se tenir informé, limiter ses communications téléphoniques sont autant d’actions individuelles qui concourent à la sécurité de tous. C’est la raison pour laquelle la campagne de distribution préventive d’iode 2016 vise à sensibiliser au risque nucléaire et à développer une culture de la radioprotection parmi les populations.

> Le communiqué de presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,16 Mb

> Le dossier de presse - format : DOCX sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,76 Mb

Le site dédié : www.distribution-iode.com