Elections européennes 2019 : Ce qu'il faut savoir !

 
 
Elections européennes 2019 : Ce qu'il faut savoir !

Les prochaines élections européennes auront lieu le 26 mai 2019. Une fois élus, les représentants des citoyens de l’Union européenne siègent par groupes européens. Ils agissent alors dans des domaines tels que l’emploi, le social, l’environnement, la santé, la gestion des frontières, la sécurité.

Arrêté du 3 mai 2019 fixant les listes candidates à l'élection des représentants au Parlement européen des 25 et 26 mai 2019.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038438196&dateTexte=&categorieLien=id


Élections des représentants au Parlement européen

 

europe2019-2_medium

Le nombre de sièges au Parlement européen est de 751, il passera à 705 en cas de Brexit dont 79 Français (74 actuellement). Sans validation de l'accord de Brexit, le Royaume-Uni a prévu de participer au scrutin. Le nombre de députés européens est alors temporairement maintenu à 751, dont 74 Français. La configuration à 705 eurodéputés ne sera mise en œuvre qu'après le départ du Royaume-Uni.

La loi du 25 juin 2018 a introduit un changement majeur en France : l’adoption d’une circonscription unique mettant fin aux huit circonscriptions régionales. Chaque parti devra présenter une liste de 79 candidats pour l’ensemble du territoire français. Le système de la représentation proportionnelle est toujours conservé.

Le scrutin en Seine-Maritime

1337 bureaux seront ouverts en Seine-Maritime entre 08h et 18h, aucune commune n'ayant fait de demande de dérogation pour une ouverture jusqu’à 20h00, afin de recueillir le vote de prés de 865 000 électeurs.

Près de 1800 électeurs européens sont également susceptibles de déposer leur vote dans les urnes de Seine-Maritime.

Les taux de participation seront transmis aux médias à 12h et à 17h.

Rappel > Taux de participation définitif aux élections européennes 2014

En Europe: 42,61% _ En France :42,43%

En Seine-Maritime:42,67%-  A 12h : 14,06 % _ à 17h : 33,74 %

   

Les listes des candidats sont également disponibles sur le site du ministère de l'Intérieur dédié aux élections européennes
Également publiées sur la plateforme OpenData du Gouvernement

Les circulaires (professions de foi) des listes candidates seront consultables à compter du 13 mai sur le site suivant : https://programme-candidats.interieur.gouv.fr/ , dès lors que les candidats en auront transmis un exemplaire électronique au ministère de l'Intérieur.

Dossier de presse - Élections des représentants au Parlement européen - 25 et 26 mai 2019

En savoir plus : http://www.seine-maritime.gouv.fr/Politiques-publiques/Elections/Elections-politiques/Elections-Europeennes

Télécharger la brochure complète


Carte électorale : que faut-il savoir ?

La carte électorale ou carte d’électeur est délivrée à toutes les personnes inscrites sur les listes électorales.

La carte électorale est valable pour tous les suffrages et n’a pas de limite de validité. Elle est gratuite et d’un modèle uniforme. Elle doit obligatoirement contenir les indications suivantes :

  • nom, prénoms, domicile ou résidence, date et lieu de naissance de l'électeur ;
  • l’identifiant national d’électeur pour les électeurs de nationalité française ; 
  • la nationalité des électeurs ressortissants d’un État membre de l’Union Européenne autre que la France ;
  • l'indication du lieu et du numéro du bureau de vote où doit se présenter l'électeur.

Néanmoins, l'apposition de la signature du maire et du cachet de la mairie est facultative.

Vous pouvez recevoir votre carte électorale jusqu’à trois jours avant le scrutin. Elle n’est pas obligatoire pour pouvoir voter, seule une pièce d’identité est exigée

En savoir plus : https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Elections-europeennes-2019/Carte-electorale-que-faut-il-savoir


Le vote par procuration

Si vous ne pouvez pas être présent le jour du scrutin pour voter, vous avez la possibilité de vous faire représenter par un autre électeur.

Le vote par procuration vous permet de vous faire représenter le jour du scrutin en confiant un mandat à un autre électeur inscrit dans la même commune que vous.

1- Le choix du mandataire

Tout d’abord, vous devez choisir un mandataire, c’est-à-dire une personne qui votera à votre place. Elle doit être inscrite sur les listes électorales de la même commune que vous mais pas forcément dans le même bureau de vote, ni dans le même arrondissement pour les grandes villes.

De plus, le mandataire ne doit pas avoir plus de deux procurations, dont une seule établie en France. Cela signifie qu’un mandataire peut disposer au maximum, de deux procurations établies à l’étranger, ou d’une procuration établie en France et une établie à l’étranger.

2- Établir la procuration

Pour faire votre procuration, vous devez vous munir de votre pièce d’identité. Vous pouvez ensuite vous rendre, que ce soit sur votre lieu de travail ou sur votre lieu de résidence  :

  • Au tribunal d’instance
  • Au commissariat de police
  • A la brigade de gendarmerie

Vous pouvez vous rendre auprès des autorités et remplir le formulaire papier fourni sur place mais vous pouvez également remplir puis imprimer le formulaire disponible sur internet , avant de vous rendre auprès des autorités compétentes.

Vous n’avez pas à indiquer le lieu d'établissement, la date d’établissement, l'heure, l'identité de l'autorité habilitée et la partie réservée à la signature. Ces mentions seront remplies au guichet à la main.

3- Le jour du vote

Le jour du scrutin, le mandataire vote en votre nom. Il lui suffit de se prémunir de sa pièce d’identité au bureau de vote. N’oubliez pas de le prévenir, car aucun document ne lui sera envoyé.

La procuration est valable pour une seule élection ou pour une durée d’1 an maximum. Les démarches doivent être effectuées le plus tôt possible pour tenir compte des délais d'acheminement de la procuration. En effet, même si une procuration peut être établie à tout moment et jusqu'au jour du vote, en pratique, le mandataire risque de ne pas pouvoir voter si la mairie ne l'a pas reçue à temps.

 

Les listes électorales

À l’approche des élections européennes en mai 2019, les modalités de gestion des listes électorales ont évolué au 1er janvier 2019 : les démarches d’inscription des électeurs sont simplifiées, la fiabilité des listes électorales est améliorée et la tâche des mairies allégée.

Depuis le 1er janvier 2019, les électeurs peuvent :

  • s’inscrire au plus proche du scrutin. Ainsi, pour voter aux prochaines élections européennes du 26 mai 2019, les électeurs peuvent s’inscrire jusqu’au 31 mars 2019 ;
  • déposer leurs demandes d’inscription en ligne, sur les sites www.demarches.interieur.gouv.fr ou www.service-public.fr , quelle que soit leur commune de résidence. Le dépôt au guichet de la commune ou la transmission des demandes d’inscription à la commune par courrier restent possibles.

Cette évolution est associée à la mise en place d’un répertoire électoral unique (REU) et permanent dont la tenue est confiée à l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE).

En savoir plus : http://www.seine-maritime.gouv.fr/Politiques-publiques/Elections/Tout-savoir-sur-les-listes-electorales