Actualités

Vigilance JAUNE "Orages"

 
Vigilance JAUNE "Orages"

Lundi 29 mai, 16 h : Météo France maintient la Seine-Maritime en vigilance JAUNE pour un risque d'orages. Une zone orageuse devrait traverser l'Ile-de-France et la Normandie en soirée. Prudence.

Retrouvez les prévisions de meteofrance.com et respectez les appels à la prudence :

Fabienne BUCCIO, préfète de la région Normandie, préfète de la Seine-Maritime, appelle les Seinomarins à la plus grande prudence, notamment lors de leurs déplacements et de leurs activités de loisirs.

Les organisateurs d'événements et collectivités locales sont tout spécialement appelés à prendre toutes les précautions d'usage concernant les structures provisoires.

Soyez attentif si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique ou à proximité d′un rivage ou d′un cours d′eau; des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement et localement dangereux sont en effet prévus; tenez-vous au courant de l’évolution de la situation.


Un orage peut toujours être dangereux en un point donné, en raison de la puissance des phénomènes qu'il produit et de leur caractère aléatoire :

  •  La foudre est une décharge électrique intense qui peut tuer un homme ou un animal, calciner un arbre, causer des incendies ou endommager un aéronef.
  •  Les pluies intenses qui accompagnent les orages peuvent causer des crues-éclairs dévastatrices. Un orage déverse fréquemment plus de 50 à 100 litres d'eau par mètre carré en quelques heures. En septembre 1992, 400 à 500 litres d'eau étaient tombés par mètre carré sur Vaison-la-Romaine.
  •  La grêle (précipitations formées de petits morceaux de glace) qui peut par exemple dévaster en quelques minutes un vignoble ou un verger.
  •  Le vent sous un cumulonimbus souffle par rafales violentes jusqu'à environ 140 km/h et change fréquemment de direction. Plus rarement se crée sous la base du nuage un tourbillon de vent très dévastateur, la tornade. Les pilotes, même de gros avions, évitent de traverser des cumulonimbus : ils pourraient être soulevés de plusieurs centaines de mètres, puis brutalement rabattus dans ce qu'on appelle communément des "trous d'air".

 Conseils face aux intempéries

  •  Limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent.
  •  Ne vous promenez pas en forêt et sur le littoral.
  •  En ville, soyez vigilants face aux chutes possibles d’objets divers.
  •  N’intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol.
  •  Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d’être endommagés.
  •  Veillez à sécuriser vos biens et les embarcations nautiques.

Qu'est-ce que la vigilance ?

La Vigilance météorologique est conçue pour informer la population et les pouvoirs publics en cas de phénomènes météorologiques dangereux en métropole. Elle vise à attirer l'attention de tous sur les dangers potentiels d'une situation météorologique et à faire connaître les précautions pour se protéger.La Vigilance est également destinée aux services de la sécurité civile et aux autorités sanitaires qui peuvent ainsi alerter et mobiliser respectivement les équipes d'intervention et les professionnels et structures de santé.

Une carte de France
La Vigilance météorologique est composée d'une carte de la France métropolitaine actualisée au moins deux fois par jour à 6h et 16h. Elle signale si un danger menace un ou plusieurs départements dans les prochaines 24 heures. 

Quatre couleurs pour quatre niveaux de vigilance
Chaque département est coloré en vert, jaune, orange ou rouge, selon la situation météorologique et le niveau de vigilance nécessaire. En cas de vigilance pour vagues-submersion, le littoral des départements côtiers concernés est également coloré. Si un changement notable intervient, la carte peut être réactualisée à tout moment.En cas de phénomène dangereux de forte intensité, la zone concernée apparaît en orange. En cas de phénomène très dangereux d'intensité exceptionnelle, la zone concernée apparaît cette fois en rouge.En vigilance orange ou rouge, un pictogramme précise sur la carte le type de phénomène prévu : vent violent, vagues-submersion, pluie-inondation, inondation, orages, neige/verglas, avalanches, canicule, grand froid.

Des bulletins de vigilance
En vigilance orange ou rouge, la carte est accompagnée de bulletins de vigilance, actualisés aussi souvent que nécessaire. Ils précisent l'évolution du phénomène, sa trajectoire, son intensité et sa fin, ainsi que les conséquences possibles de ce phénomène et les conseils de comportement définis par les pouvoirs publics.Pour accéder aux bulletins de vigilance, il suffit de cliquer sur le département concerné ou le littoral des départements côtiers.

Où trouver la carte de vigilance ?
La carte et les bulletins de vigilance sont consultables en permanence sur meteofrance.com .En situation orange ou rouge, les services téléphoniques de Météo-France reprennent l'information. Les médias reçoivent également ces éléments et peuvent communiquer une information spéciale en cas de danger.