Actualités

Conditions météo : Vigilance JAUNE Vents violents - Vagues-submersion - Pluie-inondation - Orages

 
 
Conditions météo : Vigilance JAUNE Vents violents - Vagues-submersion - Pluie-inondation - Orages

Dimanche 9 décembre 12h -  Le département de la Seine-Maritime est maintenu en vigilance JAUNE Vents violents, Vagues-submersion, Pluie-inondation, Orages. Prudence sur le littoral et sur les routes : Adaptez votre conduite aux conditions météo. Surveillez le site de Météo France .

Météo France maintient le département de la Seine-Maritime en vigilance jaune vents violents - Vagues-submersion - Pluie-inondation - Orages :
- ce dimanche après-midi, des averses orageuses sont attendues sur le pays de Bray et sur l'agglomération rouennaise
- des rafales de 70 à 100 km/h sont attendues en début d'après-midi puis de 60 à 80 km/h en fin de journée
- pendant la nuit prochaine des rafales de 60 à 80 km/h sont attendues sur le Havre et le pays de Caux.

Du jeudi 6 décembre dans la soirée jusqu'au lundi 10 décembre en matinée, plusieurs  avis de grand frais à coup de vent, (indices 8 à 9 sur l'échelle de Beaufort) séviront sur toute la façade Manche et mer du Nord.

Soyez attentif si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique ou à proximité d′un rivage ou d′un cours d′eau ; des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement et localement dangereux sont en effet prévus; tenez-vous au courant de l’évolution de la situation.


Conditions météorologiques très dégradées : appel à la prudence de la Préfecture maritime

La perturbation débute le jeudi 6 décembre sur l'ensemble de la façade maritime de la Manche et mer du Nord et se renforcera dans la nuit avec un flux sud-ouest, puis d'ouest de 30 à 35 nœuds (60 à 75 km/h) avec rafales entre 45 et 50 nœuds (85 et 90 km/h), et des pointes à 60 nœuds (110 km/h) possibles. L'état de la mer sera fort à très fort (creux de 4 à 6 mètres) sur l'ensemble de la façade également.

Des épisodes de grêles et d'orages sont prévisibles vendredi 7 décembre dans l'après-midi sur l'ensemble de la façade maritime Manche et mer du Nord.

Un retour à des conditions météorologiques normales est prévu pour lundi matin.

Compte-tenu de ces conditions météorologiques perturbées, caractérisées par la conjonction d’une mer forte à très forte et de vents forts, le préfet maritime déconseille toutes pratiques de loisirs nautiques et appelle les usagers de la mer à la plus grande prudence.
Pour les plaisanciers, il est conseillé de différer tout départ en mer et de ne pas pratiquer de sport nautique, de vérifier l'amarrage de son navire et l'arrimage du matériel à bord. Toute perte de matériel en mer (annexe, voile...) doit être immédiatement signalée au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS - numéro : 196). Pour les baigneurs, plongeurs, pêcheurs ou promeneurs, il est demandé d'être particulièrement vigilants, notamment sur les plages et l'estran.
Les navigateurs et les usagers de la mer ne doivent jamais prendre de risques inutiles en sous estimant ses dangers. La prudence, la vigilance, la solidarité et la responsabilité sont les atouts essentiels de la sécurité en mer.
Dans les jours à venir, une attention particulière doit être portée à l'évolution des conditions météorologiques.

 

Si vous êtes victime ou témoin d'un événement de mer, composez le 196.


Conseils face à l'orage :

  • Soyez prudents dans vos activités et loisirs : évitez les promenades en forêts
  • Mettez à l'abri les objets sensibles au vent et abritez-vous hors des zones boisées
  • Evitez d'utiliser vos appareils électriques

Les orages

 Ils sont à l'origine de vents forts et brefs (quelques minutes) sur une zone restreinte (quelques kilomètres carré). Les cumulonimbus, nuages caractéristiques de l'orage, animés par des mouvements verticaux puissants, créent des rafales de direction imprévisible.

Les trombes et tornades 
 Ces phénomènes tourbillonnaires sont liés aux cumulonimbus, les nuages d'orages. La trombe (quelques dizaines de mètres de diamètre) est plus petite que la tornade (quelques centaines de mètres). Leur durée de vie n'excède pas une heure, mais plusieurs phénomènes peuvent se succéder.

 En météo marine, les services météorologiques diffusent, sur les zones près des côtes (jusqu'à 35 km au large), des avis de vent fort dès 50 km/h (force 7 Beaufort). Au-delà de cette bande côtière, les avis de vent fort sont diffusés à partir de 62 km/h (force 8 Beaufort, avis de coup de vent).

Dans les régions tropicales
 Dans ces zones, les vents forts sont générés par des phénomènes cycloniques.


Qu'est-ce qu'un vent violent ?

Un vent est estimé violent donc dangereux lorsque sa vitesse atteint 80 km/h en vent moyen et 100 km/h en rafale à l'intérieur des terres. Mais ce seuil varie selon les régions, il est par exemple plus élevé pour les régions littorales ou la région sud-est.

L'appellation " tempête " est réservée aux vents atteignant 89 km/h (force 10 Beaufort).

Le vent est un déplacement de l'air représenté par une direction (celle d'où vient le vent) et une vitesse. La vitesse est exprimée communément en km/h, mais le Système international utilise comme unité les m/s et les marins et pilotes les nœuds (1 nœud = 1,852 km/h).

La mesure du vent est toujours une moyenne sur une période précise.

En météorologie, on utilise :

  • le vent moyen sur 10 minutes mesuré à 10 mètres de hauteur
  • la rafale, une moyenne sur environ 0,5 seconde (instruments utilisés par Météo-France).
Les vents forts ont plusieurs origines :

Les tempêtes
 En mer, on appelle tempête une dépression atmosphérique qui génère un vent moyen supérieur à 90 km/h.

Sur terre, on parle de tempête quand la dépression génère des rafales supérieures à 90 km/h.

En France, le diamètre des tempêtes est inférieur à 1000 km. Les tempêtes venant de l'Atlantique se déplacent rapidement, jusqu'à 100 km/h. En un point, leur durée n'excède pas quelques heures.

Les orages
 Ils sont à l'origine de vents forts et brefs (quelques minutes) sur une zone restreinte (quelques kilomètres carré). Les cumulonimbus, nuages caractéristiques de l'orage, animés par des mouvements verticaux puissants, créent des rafales de direction imprévisible.