Lutte contre les violences conjugales et intrafamiliales

Covid-19 : Lutte contre les violences conjugales et intrafamiliales

 
 
Covid-19 : Lutte contre les violences conjugales et intrafamiliales

Malgré le COVID-19, les forces de l'ordre et les associations spécialisées dans l'accueil et l'accompagnement des victimes de violences conjugales demeurent mobilisées.

Lutte contre les violences conjugales

Communication du 9 avril 2020

Mise en place d'un dispositif d'alerte et d'accompagnement, pour les femmes victimes de violences conjugales, sur le territoire du Havre, durant le confinement

Le Secrétariat d’État chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations a impulsé la mise en place de points d'accueil éphémères dans les centres commerciaux pour les victimes de violences conjugales, dans des locaux permettant à la fois le respect de la confidentialité des échanges et celui des gestes barrières imposés par l'épidémie de COVID-19.

Ainsi, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales qui peuvent être confinées avec leur agresseur, un dispositif d'alerte et d'accompagnement a été mis en place dans trois centres commerciaux du Havre: La Lézarde (Auchan Montivilliers), Grand CAP (Auchan Mont Gaillard), René COTY (Centre-ville, Monoprix).

Les personnes victimes de violences conjugales peuvent demander de l'aide aux points d'accueil et aux agents de sécurité. Elles seront alors accompagnées vers un espace confidentiel mis à leur disposition pour téléphoner aux associations locales spécialisées d'aide aux victimes: Avre 76 et l'Association Femmes et Familles en difficultés (AFFD).

Ces deux associations sont joignables aux horaires d'ouverture des centres commerciaux afin de pouvoir répondre et apporter leur aide aux victimes.

Ce dispositif est proposé jusqu'à la fin du confinement, et a vocation à être étendu à d'autres territoires de la Seine-Maritime.

Les numéros et informations utiles pour signaler des violences conjugales sont disponibles surle site internet de la Préfecture de Seine-Maritime:


Communication du 3 avril 2020

Malgré le COVID-19, les forces de l'ordre et les associations spécialisées dans l'accueil et l'accompagnement des victimes de violences conjugales demeurent mobilisées.

Ces dernières ont organisé une continuité de prise en charge et demeurent joignables par téléphone :

- Dans l'agglomération de Rouen, le PAVIF du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h  : 02.35.71.26.01

- Dans l'agglomération d'Elbeuf, ASAE, 24h/24 : 02.35.37.35.97

- Dans l'agglomération du Havre, l'AFFD, 24h/24 : 02.35.24.82.48

- Dans l'agglomération de Dieppe, l'ONM, 24h/24 : 02.35.84.65.62

- Sur le territoire de Fécamp- Bolbec, l'AHAPS, 24h/24 : 06.60.60.33.70 ou 07.68.25.54.95

Le Centre d'Information aux Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) de Seine-Maritime maintient un accueil téléphonique de 9h à 12h et de 14h à 17h afin d'informer et d'orienter les victimes. Pour toute information et prise de rendez-vous, contactez le 02.35.63.39.99 ou cidff76.accueil@gmail.com

Les associations d'aide aux victimes maintiennent des permanences téléphoniques d'information du lundi au vendredi  :

- AVIPP : 02.35.70.10.20

- AVIM : 02.35.82.01.19

- AVRE 76 : 02.35.21.76.76

Pour un soutien psychologique en urgence :

L'association TerraPsy a mis en place un numéro vert accessible du lundi au vendredi en français ou  langue étrangère : 0 805 383 922

visuel numero urgence

- Il est également possible de contacter le 3919 ainsi que la plateforme de signalement en ligne de la police et de la gendarmerie. elle permet d'entrer en contact, via une messagerie instantanée, avec des policiers et gendarmes formés à l'écoute des victimes : https://www.service-public.fr/cmi

 

Lutte contre les violences intrafamiliales | Enfance en danger 

119

Enfance en danger : le Gouvernement mobilisé

Face au risque accru lié à la période de confinement et l’explosion du nombre de signalements au 119, le gouvernement réaffirme son engagement à assurer la continuité de la chaîne pénale et à renforcer l’ensemble des dispositifs permettant de répondre, compte tenu des contraintes actuelles, aux situations de maltraitance sur mineur. Lire la suite

-
Pour plus d'informations :

27 mars 2020 - Communiqué du ministère de l'Intérieur et de l'ordre national des pharmaciens : Engagement des pharmacies pour permettre l'accueil des victimes de violences intrafamiliales

Lutte contre les violences familiales - Informations et numéros locaux

Portail de signalement des violences sexuelles et sexistes - Informations

Communiqué de presse du Secrétariat d'État chargé de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations : confinement et femmes victimes de violences cojugales

Communiqué de presse du Secrétariat d'État chargé de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations : Plan de continuité et autres dispositifs numériques pendant le confinement

Communiqué de presse : Le Gouvernement pleinement mobilisés contre les violences conjugales et intrafamiliales